Bio de Bernard Brun

Bernard Brun est né le 30 juin 1956.

Il devient à 20 ans le chef de cabinet de Jean Charbonnel, ancien ministre du général de Gaulle et de Georges Pompidou, promoteur en 1973 (guerre du Kippour) du parc électro-nucléaire français en tant que ministre de l’Industrie.

En 1979, il intègre le secrétariat général du Parti Républicain (Hervé de Charette). En 1982, il devient secrétaire général adjoint de la mairie de Brive (Jean Charbonnel). En 1985, il entre au cabinet de Raymond Barre, ancien premier ministre, candidat à l’élection présidentielle de 1988 ; Bernard Brun est porte-parole ‎et chargé de la presse de la campagne.

A partir de 1989, il siège au comité de direction de Groupe André (aujourd’hui Vivarte) en tant que directeur à la direction générale.

En 1995, il est conseiller spécial du ministre de l’Economie, Edmond Alphandery. Lorsque ce dernier est nommé président d’Edf, il devient son principal collaborateur en tant que directeur à la présidence.

Nommé directeur des affaires publiques et membre du comex d’Edf en 1998, il fonde et préside à partir de 2000 la fédération patronale de l’électricité (Union francaise de l’électricité, Ufe) qu’il préside jusqu’en 2006. A ce titre, il conduit pendant cinq ans avec les organisations de salariés la négociation de branche des Industries électriques et gazières instaurée par la loi de transposition Jospin-Pierret. En 2006, Bernard Brun devient délégué général du groupe Edf, qu’il quitte en 2013.

Bernard Brun a été fait chevalier de la Légion d’Honneur en tant que « président d’une association » (Association de documentation industrielle)‎ et « délégué général d’une entreprise »(Electricité de France).

Bernard Brun se propose de faire en sorte qu’un large débat public s’instaure d’ici l’automne au cours duquel un pdg d’Edf sera nommé. Il prend la plume et la parole sur ce blog au sujet du bilan du mandat qui s’achève et sur les orientations stratégiques d’avenir.